Vice-champion

La neuvième saison en 1ère division (1965-1966) fut la plus belle de l'histoire du club. Saint-Trond fait un quasi sans-faute: 23 sur 24 et champion d'automne. 

Saint-Trond est alors soudainement propulsé à l'épicentre du football belge. Bosmans, Martens, Polleunis et Vandeboer sont appelés à l'international A et B et la fédération espagnole de football invite les Canaris pour un match amical contre leur équipe nationale. 

Les jaunes et bleus perdent ce match 5-1, mais cette excellente saison ne pouvait pas se tromper. Saint-Trond termine la saison en vice-champion à seulement 7 points d'Anderlecht. 

Raymond Goehals, surnommé 'Le Magicien', qui a joué un rôle majeur dans le succès du club, quitte Saint-Trond pour devenir entraîneur.