Se battre pour remonter

Saint-Trond compte bien remonter au plus vite en 1ère division, mais le club ne repart pas de zéro. Il y a de gros problèmes au sein de la direction. La nouvelle structure organisationnelle ne fonctionne pas. Heureusement, du côté sportif, la tendance semble meilleure. Saint-Trond élimine Anderlecht en 16ème de finale. En 8ème de finale, La Gantoise se revèle la meilleure équipe (1-0).

Le nouveau conseil d'administration change de cap lors de la saison 1992-1993 avec l'arrivée d'une dizaine de nouveaux joueurs et d'un nouvel entraîneur, Albert Van Marcke. L'objectif clair: le tour final. Malgré toutes les bonnes intentions, la saison fut catastrophique. Lippens remplace Van Marcke, mais la menace de dégradation est toujours là.

La tendance négative se renverse sous le troisième entraîneur de cette période : Guy Mangelschots. Les Canaris jouent une solide fin de championnat mais n'obtiennent finalement pas un ticket pour le tour final. Mario Krohm est le meilleur buteur de la 2e division avec 17 buts. 

La troisième saison, 1993-1994, est la bonne ! La famille de Saint-Trond connaît une bonne saison en 2e division. Mais les jaunes et bleus font encore mieux ! Les Canaris deviennent champions ! Ce titre donne bien entendu lieu à une fête digne de ce nom en Hesbaye. Un autre événement notable de cette saison : Violetta Roosen est élue première Miss Saint-Trond.