• Noyau A

L'histoire derrière la bannière

Nos clubs de supporters ont fait une bonne action jeudi dernier. Ce soir-là, ils ont accroché une banderole pour l'hôpital Sint-Trudo à Sint-Truiden. C'est pour soutenir le personnel médical en ces temps bizarres. Nous avons parlé de cette action avec Lars Vandevoordt de la Brigada Hesbania.

STVV: Lars, d'où est venue l'idée de la bannière?
Lars: En Belgique et dans le reste de l'Europe, une sorte d'action de solidarité est née des groupes vers les travailleurs humanitaires. Le travail qu'ils font actuellement est super! Ils risquent littéralement leur propre santé pour maintenir le reste de la population en bonne santé et remettre les malades en bonne santé.

STVV: Comment est née la coopération avec les autres clubs de supporters?
Lars: Le groupe d'ambiance, le secteur L et les noyaux durs se marient assez bien. Il n'a fallu qu'un mot pour créer cette bannière. Nous avons demandé à notre créateur, Tom Herck, de créer quelque chose de spécial et nous l'avons fait de cette façon.

STVV: Selon vous, quelle est l'importance de se conformer à la réglementation?
Lars: Nous pensons qu'il est très important que tout le monde suive correctement les mesures gouvernementales. C'est le seul moyen de s'assurer que nous pouvons contrôler le virus et le faire disparaître. J'espère que nous pourrons de nouveau regarder les matchs STVV de cette façon.

STVV: Cette crise signifie qu'il n'y a pas de football. En tout cas pas avant le 1er mai. Comment gérez-vous ces jours-ci sans football?
Lars: Certains garçons sont tombés au chômage technique; ainsi, comme beaucoup, ils ne peuvent plus faire de jeux, de sports, etc. Une grande partie du groupe travaille toujours en ce moment, c'est donc maintenant notre "tâche principale". De plus, nous ne pouvons plus prendre une bière ensemble, nous devons donc attendre de pouvoir nous retrouver dans la vraie vie au lieu d'être en contact les uns avec les autres à travers le monde virtuel.

STVV: Avez-vous déjà des plans pour le premier match après cette crise à Stayen?
Lars: Nous n'avons encore rien discuté de concret à ce sujet. Nous sommes également coincés avec le mini-tournoi de football que nous devons probablement reporter un peu, c'est donc notre première préoccupation. Nous verrons également ce qui est décidé, mais dès que nous pourrons revenir sur notre STVV, nous ferons trembler Stayen à nouveau.

Partagez cette info